Maison d'édition depuis 2009

Un nouveau livre est en préparation : Les Loges maçonniques lyonnaises au XVIIIe siècle

Aimé Imbert vient de poser le point final à une passionnante étude sur les origines de la Franc-maçonnerie lyonnaise. Cet ouvrage est en cours d’impression et nous recevrons les premiers exemplaires peu avant le Salon du Livre Maçonnique de Villeurbanne où nous serons présents. Ce livre est accompagné d’un disque compact contenant une base de données des 2026 Francs-maçons lyonnais, identifiés à ce jour, qui ont peuplé les Ateliers maçonniques lyonnais au XVIIIe siècle ; de 62 photographies de documents originaux rares.

loges_maconniques_lyon_couv

Voici la présentation de ce livre : 

Aimé Imbert

Les Loges maçonniques lyonnaises au XVIIIe siècle

Le projet de cet ouvrage est ambitieux : retracer tout au long du XVIIIe siècle la vie des Loges maçonniques lyonnaises. 
Ce siècle les a vues naître, évoluer, disparaître, au gré des événements et des hommes. Dès le début, des noms prestigieux apparaissent : Willermoz, Morand, Cagliostro, Prost de Royer, Martinès de Pasqually, Saint-Martin, et bien d’autres.

La recherche des informations à l’origine de ce livre s’est concentrée sur les archives locales, publiques et privées, en privilégiant les documents authentiques. Ce qui fait de ce livre une avancée majeure dans l’histoire de la Franc-maçonnerie à Lyon. S’appuyant aussi sur les auteurs ayant préalablement travaillé sur ce sujet, il conforte ou 
conteste certaines affirmations, et surtout répond à de nombreuses questions restées ouvertes, et ramène à leurs dimensions historiques certaines légendes flatteuses et tenaces.
Sur ce chemin de recherche méticuleuse qui a duré plus de dix ans, la progression est lente, les indices rares et clairsemés. Ils surgissent parfois, au détour d’un document consulté après des centaines d’autres. De longues heures de lecture attentive et souvent ardue des manuscrits d’époque conduisent parfois à maudire ces francs-maçons qui négligeaient la syntaxe et l’orthographe, omettaient de noter les prénoms, les dates, les fonctions et maniaient sans doute plus habilement leurs outils que la plume.

Mais quel bonheur de redonner vie, aussi fidèlement que possible, à ces Francs-maçons oubliés. Car, en Maçonnerie comme en d’autres domaines, l’éclat des vedettes plonge ceux qui les entourent dans une obscurité profonde. Ce livre tente de les remettre en scène aux côtés des premiers rôles, en donnant à chacun sa juste place dans l’emploi qui est le sien. Parce qu’ils le valent bien…

Les Loges Lyonnaises au XVIIIe siècle : 332 p. Éditions Le Temps des Pierres. Préface de Pierre MOLLIER, directeur de la Bibliothèque du Grand Orient de France et du musée de la Franc-Maçonnerie.
Avec un CD comprenant 62 photos de documents originaux, et la liste détaillée des 2026 Francs-maçons, ayant appartenu à une Loge lyonnaise durant le XVIIIe siècle, identifiés à ce jour.

L’auteur : Aimé Imbert
Ancien cadre de l’industrie, Aimé Imbert consacre l’essentiel de son temps libéré à la recherche historique, principalement sur la Franc-maçonnerie. Après de nombreux articles dans des revues spécialisées, un premier ouvrage, aujourd’hui épuisé, paraît aux éditions Bellier en 2002, Vienne et la Franc-maçonnerie, 1781-1947.

 

Vous pouvez, si vous le désirez, pré-commander ce livre en téléchargeant le Bon de Commande Livre d’Aimé Imbert au format PDF (250 ko).

Laisser une réponse