Maison d'édition depuis 2009

Livre : Les Loges Maçonniques Lyonnaise Tome 2 : 1789-1848, d’une révolution à l’autre, par Aimé Imbert

02

Les Francs-maçons lyonnais vont participer à ce grand bouleversement social, philosophique et politique, et s’engager chacun selon sa conviction, cela au détriment des Loges, malmenées par les dissensions d’opinions entre Frères, et par la méfiance qu’elles déclenchent au sein d’une autorité Jacobine suspicieuse. La répression ordonnée par la Convention pour punir Lyon de son engagement fédéraliste laissera la Maçonnerie lyonnaise dévastée, tant par ses morts que par la destruction d’un certain nombre de ses Temples.

Le Premier Empire permettra aux Loges de renaître, mais en les mettant à sa botte. Sévèrement contrôlées par un pouvoir policier, les Loges lyonnaises auront pendant près de vingt ans une existence presque officielle, et sans aucun relief, tant le contrôle de la police napoléonienne est puissant. Pourtant, dès cette époque, le recrutement des Loges change, et annonce indirectement les profonds changements qu’elles vont subir.

C’est la fin de l’Empire et le retour de la royauté qui vont transformer considérablement les Loges Maçonniques lyonnaises, à la fois dans leur recrutement, qui devient nettement plus populaire, et dans leurs fonctions, qui deviennent beaucoup plus sociales et politiques. Mais cela indirectement, tant la surveillance reste, malgré le changement de régime, omniprésente. Nous découvrons des Loges au fonctionnement irréprochable, aux ordres du jour insipides, mais dont de nombreux membres sont engagés dans la vie sociale et politique, officielle ou clandestine. Présents dans les révoltes des Canuts, dans les initiatives mutualistes, comme dans les œuvres sociales, les Frères sont partout dans le parti du progrès. À cette époque apparaissent de nombreuses Loges qui existent toujours aujourd’hui.

Citons :
Le Parfait Silence, et son Chapitre.
L’Asile du Sage, et son Chapitre.
Simplicité et Constance.
Bienfaisance et Amitié.
Les Chevaliers du Temple.
Les Amis de la Vérité.
Les Amis des hommes.
Étoile et Compas, Etc.

De nombreuses Annexes précisent les lieux où se trouvaient les Temples, définissent les principales sociétés secrètes agissantes, comme les Voraces, les Carbonari, etc., la biographie de certains Frères lyonnais célèbres, et même les liens entre Guignol et la Franc-maçonnerie. Comme dans le tome premier de cette Histoire des Loges maçonniques lyonnaises, l’auteur s’est concentré sur les archives locales, publiques et privées, en privilégiant les documents authentiques, souvent inédits.

Pour commander le livre, rendez-vous sur notre page d’emplettes en cliquant ici.

01

Laisser une réponse